22 Oct

Précautions contre la maladie de Lyme

first_imgAvec l’arrivée du beau temps et l’augmentation du nombre de Néo-Écossais et de Néo-Écossaises souhaitant sortir en plein air pour profiter des forêts et des parcs, il est important de rappeler les précautions à prendre pour éviter de se faire piquer par les tiques à pattes noires (tiques du chevreuil), qui sont susceptibles de propager la maladie de Lyme. La maladie de Lyme est une infection bactérienne transmise par les tiques à pattes noires qui sont elles-mêmes infectées. Le premier symptôme est l’apparition d’une éruption cutanée de forme circulaire à l’endroit de la piqûre. On peut également avoir d’autres symptômes : fièvre, fatigue, douleurs musculaires et maux de tête. Du moment qu’on dépiste la maladie assez vite, il est facile de la traiter à l’aide d’antibiotiques et d’assurer la guérison du patient. Plus rarement, si on ne la traite pas, la maladie peut entraîner des symptômes plus graves : affaiblissement des muscles du visage, troubles cardiaques et problèmes articulatoires chroniques. La guérison de ces symptômes est également possible grâce aux antibiotiques. « Le risque d’attraper la maladie de Lyme est faible dans la plupart des régions de la Nouvelle-Écosse et d’ordre semblable aux autres régions du Canada », déclare Richard Gould, médecin conseil en santé publique. « Il est malgr é tout important de prendre les précautions appropriées, en particulier dans la région de Lunenburg et dans le secteur du parc Admiral’s Cove à Bedford, où nous savons qu’il y a des tiques porteurs de la bactérie qui cause la maladie. » Il y a eu huit cas confirmés de maladie de Lyme en Nouvelle-Écosse depuis 2002. Les tiques à pattes noires peuvent aussi transmettre des bactéries entraînant l’anaplasmose granulocytaire humaine (AGH). Cette infection cause généralement des symptômes semblables à ceux de la grippe et disparaît parfois d’elle-même sans traitement particulier. Les personnes âgées et les personnes souffrant d’une déficience immunitaire risquent cependant de développer une forme plus grave de la maladie et nous leur recommandons de consulter leur médecin si les symptômes persistent. L’AGH peut être traitée et guérie à l’aide d’antibiotiques. Aucun cas d’AGH n’a été signalé en Nouvelle-Écosse. Le docteur Gould indique qu’il est recommandé aux gens de continuer à profiter des activités en plein air, mais de prendre les précautions suivantes, en particulier dans les secteurs où l’on sait qu’il y a des tiques à pattes noires porteuses de la maladie de Lyme : — porter une chemise à manches longues et un pantalon de couleur claire (afin de mieux voir les tiques s’il y a lieu), des chaussettes de couleur claire et des chaussures fermées lorsqu’on travaille ou qu’on joue en plein air ou qu’on se promène dans les bois — rentrer les extrémités du pantalon dans ses chaussettes et rentrer sa chemise dans le pantalon — vaporiser les vêtements et les parties exposées de la peau à l’aide d’un insectifuge contenant du DEET — vérifier les vêtements et les parties exposées de la peau après avoir travaillé ou joué dehors ou dans les bois pour s’assurer qu’on n’a pas attrapé de tique; enlever toute tique attachée à la peau — ne pas utiliser le DEET pour les animaux domestiques; vérifier cependant régulièrement les animaux domestiques pour s’assurer qu’ils n’ont pas attrapé de tiques, en particulier dans les secteurs où l’on sait qu’il y a des tiques à pattes noires porteuses de la maladie de Lyme — tondre la pelouse régulièrement pour réduire le risque que les tiques s’établissent dans votre propri été. Il est très important de vérifier qu’on n’a pas attrapé de tiques. Les tiques à pattes noires ne peuvent transmettre l’infection bactérienne que si elles sont attachées à la peau depuis environ 24 heures. En enlevant les tiques aussi vite que possible, vous éliminerez ou réduirez le risque d’infection. Il existe de nombreux types de tiques en Nouvelle-Écosse mais seules les tiques à pattes noires transmettent la bact érie responsable de la maladie de Lyme. Les tiques à pattes noires se distinguent des tiques du chien par leur taille et par leur couleur. Les tiques à pattes noires sont de couleur brune à rougeâtre, n’ont pas de marques blanches sur le dos et sont nettement plus petites que les tiques du chien. Vous trouverez des images de tiques à pattes noires, des instructions pour enlever les tiques et des renseignements d’ordre général sur la maladie de Lyme sur le site Web www.gov.ns.ca/hpp/ocmoh/lyme.htm . Nous encourageons vivement les gens à envoyer les tiques qu’ils trouvent sur eux-mêmes ou sur leurs animaux domestiques au Musée d’histoire naturelle d’Halifax ou à les déposer auprès du bureau du ministère des Ressources naturelles de leur région. Mettez les tiques dans un flacon vide et indiquez sur une étiquette la date et le lieu où vous les avez trouvées.last_img read more

8 Oct

UNESCO denies reports Dambulla at risk of being delisted

“In the press conference, the Director-General made reference to a Reactive Monitoring Mission dispatched by ICOMOS, our Advisory Body for cultural properties, in March 2015 to assess this question. As a result, a number of recommendations were put forth in order to improve the conservation and management of the site,” UNESCO said. With regard to the media reporting on the state of conservation of Dambulla Temple, the Office of the Director-General reiterated that the Organization is engaged in a process of dialogue with national authorities on this matter, and that no reference was ever made to its delisting as a World Heritage Site. The UN’s cultural agency, UNESCO, today denied reports that the Dambulla Temple is at risk of being delisted as a World Heritage Site.The Office of the Director-General of UNESCO noted that inaccurate representation had been made in the media on the remarks made by UNESCO Director-General Irina Bokovain following a press conference in Colombo this week. UNESCO said that during the press conference, the Director-General had emphasized that UNESCO is committed to working through dialogue with the Government to implement these recommendations.The Organization says it stands ready to support the Government through capacity building and technical support as recommended by the Mission. (Colombo Gazette) read more

2 Oct

Pikeville man died nearly two weeks after accident

They say his truck left the roadway and overturned. Police say he was taken to the hospital where he died over the weekend. Graphic Courtesy: MGN Online PIKEVILLE, Ky. (WTVQ) – A Pikeville man has died nearly two weeks after an accident. According to KSP Charles Morris of Pikeville got into a crash on U.S. 110 back on August 14. – Advertisement –